Camel Belhaoua Sophrologue
g

Camel Belhaoua, Sophrologue à Saint-Maur-des-Fossés

07 69 17 11 34
 
78 boulevard de Champigny, 94100 Saint-Maur-des-Fossés
g

Se libérer d'une addiction, d'une phobie grâce à la sophrologie

Se libérer
d'une addiction
d'une phobie

Vous n’arrivez pas à gérer la pulsion que vous provoque une addiction (alcool, médicaments, tabacs, drogues, jeux, etc.) ou une phobie (des transports, agoraphobie, claustrophobie, aquaphobie, etc.).

La sophrologie, avec des exercices et des visualisations adaptés, permet de réinvestir son corps et toutes les émotions qui lui sont liés.

Une condition dans ce type d'accompagnement est d'avoir en parallèle un suivi psychologique.

Lorsque ce n'est pas le cas, l'accompagnement reste possible en modulant le contenu de séance.

Mon p'tit plus...

L’eau… Nager…

  • Impossible pour vous d’évoluer dans la grande profondeur, encore moins en pleine mer, là où vous n’avez pas pied…
  • Peut être même que le fait de s'allonger ou mettre le visage sous l'eau est impensable, même dans le petit bain...
  • Encore mieux : le mur doit être à proximité, la main posée dessus lorsque vous marchez...
  • Je ne développerai pas les réactions physiques, physiologiques et émotionnelles de votre corps... toutes négatives, qui vous envahissent alors même que vous pourriez toutefois être attiré par l'eau... 
  • Vous avez peur de l'eau, peut-être vous considérez-vous comme aquaphobe et vous imaginez qu'aujourd'hui adulte, apprendre à nager est un objectif impossible...

 

J'ai rencontré de nombreuses personnes avec un tel profil. Aussi, pour être plus pertinent dans ma démarche pédagogique lorsque la casquette de coach ne suffisait pas, j'ai cherché des outils complémentaires et c'est ainsi que je me suis dirigé vers la sophrologie...

 

 

 

Ancien nageur de compétition, j'ai toujours été conscient de ma "chance" d'être très à l'aise dans l'eau et sensible aux personnes qui ne le sont pas (simple peur de l'eau ou véritable aquaphobie, personne en situation d'handicap -moteur, sensoriel, cognitif-, etc.). Alors, lorsque je reçois des demandes d’adulte pour apprendre à nager, plus la situation de départ est compliquée, plus le challenge me passionne...  

Toutefois, les "blocages" dans l'eau ne  sont pas uniquement liés à un défaut d'apprentissage ou à une histoire individuelle (vous savez, ce fameux souvenir de "Quand j'étais petit.e..."). Ici, parler "technique de nage" n'a aucun sens lorsque la mémoire sensorielle est liée à une expérience négative.

Parfois, ces peurs révèlent d’autres freins du quotidien : confiance en soi, lâcher prise, engagement dans l'action...

Quelle que soit la situation, aux souvenirs désagréables, l'objectif est de les substituer par des ressentis positifs....

Pour vaincre ses craintes, ses appréhensions, ses peurs de l'eau, ma démarche est simple : avant qu'un bébé n'apprenne à courir, il doit savoir marcher !

De même, avant d'apprendre à nager, certes, il faut avoir les bases de l'activité (équilibre, immersion, propulsion) mais surtout, il faut avoir du plaisir, ressentir le bien-être et (re)prendre confiance en vous.

C'est au titre de cette double casquette que je vous propose un accompagnement spécifique
en piscine et en cabinet pour renouer, vous réconcilier avec l'eau.

S'ouvrira à vous alors toutes ces activités aquatiques que vous n'osiez pas approcher !

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion